A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

A quand des techniciens formés à l’hydrogène ?

Alors que l’on voit arriver des véhicules sur le marché (Kangoo ZE avec prolongateur d’autonomie sous forme de pile à combustible pour les flottes, Hyundai ix35 FC et prochainement Toyota Mirai), le développement de la filière hydrogène va faire émerger des besoins en professionnels compétents sur le sujet. Comme cela a été le cas avec les voitures électriques de nouvelle génération.

Aujourd’hui, les opérations de maintenance et de réparation sont effectuées directement par les fabricants de stations et de véhicules, ou leurs sous-traitants, agréés.

Un technicien ne peut intervenir sur un véhicule électrique à pile à combustible sans, d’une part une habilitation véhicule électrique (B0L ou supérieure car présence de tension élevée sur la batterie) et, d’autre part, une formation aux risques inhérents à la présence d’un système à hydrogène. Le développement de la filière hydrogène ainsi que sa pérennité dépendent de l’existence de professionnels formés et compétents.

« Chez Toyota, les opérations d’entretien impliquant l’hydrogène (changement de réservoir, de pile à combustible, de vannes, etc.) se font au centre Hydrogène de Toyota Europe à Bruxelles, explique Julien Roussel, l’un des experts de ce secteur. Les maintenances « classiques » se font dans un garage agréé par la marque ».

Articles les plus populaires

Shares