A la une

  • Nouveauté technique

    Une carrosserie qui s’auto-répare chez Lamborghini

    -*+Lamborghini vient de dévoiler aux Etats-Unis un nouveau concept-car, la Terzo Millennio. Cette voiture de sport du futur, à propulsion électrique, a été imaginée en partenariat avec deux labos du […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

Scandale VW : un méga-rappel étalé sur l’ensemble de 2016

Volkswagen a indiqué en fin de semaine dernière, en plein Equip Auto, que 8,5 millions de véhicules seraient rappelés dans les 28 pays de l’Union européenne et ce, à partir de janvier prochain. L’opération doit s’étaler sur toute l’année 2016.

Jusqu’ici, Volkswagen avait évoqué le chiffre de 8 millions de véhicules concernés en Europe, sur 11 millions dans le monde équipés d’un logiciel permettant au moteur de fausser les résultats de tests antipollution. Mais, les chiffres dévoilés au compte-gouttes par le groupe allemand depuis l’éclatement du scandale le mois dernier sont sujets à révisions, dans un sens ou dans l’autre. En Allemagne, le constructeur et les autorités avaient parlé de 2,8 millions d’unités, un chiffre finalement ramené à 2,4 millions. En France, c’est près d’un million de véhicules qui sont concernés.

Volkswagen assure que les véhicules équipés du moteur frauduleux EA189 sont absolument sûrs et peuvent continuer à être utilisés jusqu’à leur remise aux normes, et réitère sa promesse que celle-ci ne coûtera rien aux propriétaires. Une solution technique devrait être présentée d’ici la fin du mois pour les moteurs diesel 2 litres – pour lesquels une simple manipulation informatique devrait suffire – et d’ici fin novembre les détails du plan pour les moteurs 1,2 et 1,6 litre, qui auront sans doute besoin de nouveaux composants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la solution technique de ces moteurs ne sera pas disponible avant septembre 2016.

Articles les plus populaires

Shares